Chien randonée

Randonnée ou trekking avec votre chien

La randonnée ou le trekking est un excellent moyen de rester en forme, de profiter de l’air frais et des grands espaces et de pratiquer un sport canin dans le plaisir. Alors, pourquoi ne pas être multitâche et faire travailler votre chien en même temps ? 

Cela semble être un bon plan, mais il y a quelques points importants à prendre en compte avant de lacer vos chaussures de randonnée et de mettre la laisse de votre animal de compagnie.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur les différents parcs à Lyon pour courir avec votre chien dans cet article.

Votre chien est-il en forme ?

Avant de vous lancer sur les sentiers, examinez attentivement votre animal. Votre chien est-il suffisamment en forme pour vous accompagner en randonnée ?

Certains chiens ne sont tout simplement pas capables de supporter des périodes de marche prolongée, surtout sur des terrains difficiles. 

Par exemple, les chiens brachycéphales, comme les carlins et les bouledogues, peuvent avoir des problèmes respiratoires, surtout par temps chaud. Cela entraîne une surchauffe et des niveaux dangereux de stress physique. Les petits chiens aux pattes courtes, comme les terriers ou les teckels, auront évidemment du mal à vous suivre, tandis que les races lourdes au pelage long et épais, comme les Terre-Neuve, auront du mal à se rafraîchir par temps chaud et peuvent facilement développer un coup de chaleur et une déshydratation.

L’âge du chien

Vous devez également tenir compte de l’âge de votre chien. 

Tout comme vous ne demanderiez pas à votre mère de 90 ans de vous accompagner pour une randonnée de 16km en montagne, vous ne pouvez pas non plus demander à votre berger allemand de 12 ans de le faire, même s’il semble enthousiaste au départ !  Il en va de même pour les chiots ; ils peuvent être pleins d’énergie au moment du départ, mais, tout comme les enfants, ils se fatiguent rapidement et des dommages physiques durables peuvent être causés si vous en faites trop.

Si vous faites de la randonnée ou du trekking sur de longues distances et que vous ne voulez pas vous arrêter pour faire des pauses fréquentes, il n’est probablement pas pratique d’emmener votre chien avec vous.  Si vous avez le moindre doute quant à l’aptitude physique de votre chien pour ce que vous envisagez, consultez toujours votre vétérinaire avant de planifier votre voyage.

De quel équipement avez-vous besoin ?

Vous aurez besoin d’une paire de chaussures de marche de bonne qualité, d’un sac à dos et de vêtements adaptés à la randonnée. Mais n’oubliez pas votre chien ; il doit lui aussi être correctement équipé pour le voyage !

Harnais et laisse

Votre chien devra porter un collier avec sa médaille d’identité, ainsi qu’un certificat de vaccination contre la rage, si c’est le cas dans la région où vous comptez faire la randonnée. Mais n’attachez pas la laisse de votre chien directement à son collier et n’utilisez jamais de collier étrangleur !  Optez plutôt pour un harnais confortable et bien ajusté, qui n’irrite pas la peau de votre chien et ne le frottera pas.

Chaussures

Certains chiens aux coussinets sensibles peuvent souffrir de blessures causées par des déplacements sur des surfaces rugueuses et pierreuses et peuvent bénéficier du port de bottes spéciales pour chiens. 

Les bottes pour chiens sont légères, faciles à mettre en place et durables, et elles sont aussi beaucoup moins chères que les factures de vétérinaire ! Bien que certains chiens mettent un certain temps à s’habituer à la sensation inhabituelle d’une paire de bottes, la plupart s’adaptent rapidement.

Eau

Lorsqu’il fait chaud, votre chien a besoin d’être hydraté, tout comme vous !  

Il existe des gamelles légères, portables et pliantes que vous pouvez remplir avec votre bouteille d’eau. 

Nettoyage !

N’oubliez pas d’emporter des sacs à crottes, au cas où ! De nombreux sentiers et parcs disposent de nombreuses poubelles pour chiens situées le long du parcours où vous pouvez jeter les sacs sales.

Travail de conditionnement pour votre chien

Si votre chien n’a pas l’habitude de marcher sur de longues distances, vous devrez effectuer un entraînement par intervalles pour le mettre en forme. Augmentez progressivement la distance que vous parcourez, en observant attentivement votre chien pour vous assurer qu’il s’adapte bien. 

Vous vous amuserez tous les deux beaucoup plus si votre chien est suffisamment en forme pour vous suivre, et vous éviterez également les blessures. Les pauses sont importantes, même si votre chien a atteint sa vitesse de croisière.  N’oubliez pas non plus que les chiens aiment renifler et se soulager fréquemment, alors veillez à laisser à votre animal suffisamment de temps pour le faire.

Discipline

Aucun chien n’est parfait, même si vous passez beaucoup de temps à le dresser. Emportez toujours une laisse avec vous, même si vous n’en utilisez pas habituellement. 

Votre chien doit être dressé à marcher docilement au pied et vous devez toujours le tenir en laisse dans les zones où vous risquez de rencontrer d’autres promeneurs, coureurs, cyclistes et chiens. Une distraction, comme le jouet à tirer préféré de votre chien, peut être un bon moyen de maintenir la concentration de votre chiot dans les situations difficiles.

N’oubliez pas non plus que les chiens ne sont pas autorisés dans tous les parcs de la région et les zones de nature sauvage, et que la plupart d’entre eux ont des règles strictes en matière de laisse. Vérifiez bien ce qui est autorisé avant de partir.

Sachez quand il faut s’arrêter

Lorsque vous partez en randonnée estivale avec votre compagnon à quatre pattes, il est important de se rappeler que les chiens ne supportent pas très bien la chaleur.  

Les chiens ne transpirent pas facilement et perdent leur chaleur en haletant. Si votre chien semble alerte, les oreilles dressées, qu’il halète tranquillement et que sa langue est complètement dans sa bouche, il va bien.  En revanche, si sa langue est complètement sortie, que sa bouche est grande ouverte et que les côtés de sa bouche sont tirés vers l’arrière, votre chien a une surchauffe et vous devez vous arrêter, le laisser se reposer et lui offrir à boire.  

La respiration de votre chien devrait revenir à la normale en quelques minutes, mais si ce n’est pas le cas, arrêtez pour la journée. Lorsque votre chien en a assez, il peut ralentir et rester derrière vous. Ne poussez jamais votre animal jusqu’à ce qu’il doive se coucher, et arrêtez-vous toujours pour vous reposer si votre toutou commence à boiter.

En conclusion

La randonnée ou le trekking avec votre chien est un excellent moyen de profiter du plein air et de rester en forme.

Avant de planifier votre voyage, assurez-vous que votre chien sera suffisamment en forme et en bonne santé pour vous suivre et s’amuser sans avoir à se battre. Si vous avez le moindre doute sur l’aptitude de votre chien à la randonnée, demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Bonne randonnée !