Promenade de votre chien en ville

À quelle fréquence promenez-vous votre chien ? Vérifiez si vous promenez suffisamment votre chien.

Les chiens adorent les promenades. Mais peuvent-ils abuser d’une bonne chose ?

Pour de nombreux chiens, une promenade peut être le moment fort de leur journée. Mais en tant que parent d’un animal de compagnie, il y a quelques points à garder à l’esprit avant de sortir. Le besoin d’exercice des chiens varie en fonction de leur âge, de leur taille et de leur race. Vous devez également choisir des activités adaptées à la personnalité, à l’état de santé et aux intérêts de votre chien.

Les avantages d’une promenade avec votre chien sont nombreux (pour lui comme pour vous !) Faire au moins une sortie ou une séance d’exercice par jour aidera votre chien à rester en forme et lui donnera l’occasion d’explorer le monde, les promenades contribuent à la gestion du poids, à la santé des articulations et à la digestion. Il ne s’agit donc pas seulement d’une pause pipi prolongée.

Les promenades ne sont pas seulement un exercice physique, mais aussi un exercice mental, qui permet à votre animal de compagnie d’explorer le grand air, même s’il ne fait que marcher sur le trottoir. Le cerveau de votre chien sera davantage stimulé si vous suivez des itinéraires différents et si vous visitez de nouveaux endroits chaque fois que vous le pouvez, afin que votre chien puisse découvrir de nouvelles odeurs et de nouveaux paysages. Cela est vrai même pour de nombreux chiens qui vivent dans des maisons avec une cour qu’ils sont autorisés à parcourir. La plupart des chiens n’ont pas tendance à jouer tout seuls, et votre chien risque de ne pas faire assez d’exercice physique ou mental si sa seule sortie consiste à se promener sur la pelouse. Une petite promenade dans le quartier fait du bien au corps (et à l’esprit) du chien.

À quelle fréquence devez-vous promener votre chien en moyenne ?

Les chiens, tout comme les humains, sont en meilleure santé s’ils font régulièrement de l’exercice cardiovasculaire. La plupart des chiens adultes auront besoin de 30 minutes à deux heures d’exercice par jour, cependant, la quantité précise d’exercice quotidien dont un chien a besoin est dictée par une variété de facteurs, notamment son âge, sa race, sa taille et son état de santé général.

Lorsqu’il s’agit de promener son chien, la modération est la clé car il peut y avoir une chose telle que trop d’exercice, en particulier si votre chien est une petite race, une race brachycéphale, un chiot âgé, ou s’il a une condition médicale qui rendrait difficile pour son corps d’exercer une trop grande énergie physique. Il est toujours préférable de consulter votre vétérinaire pour élaborer un plan d’exercice spécifique à votre chien en conséquence.

Pour certains chiens, une promenade quotidienne peut tout simplement être trop excitante. Certains chiens peuvent être surstimulés ou stressés par les promenades, surtout s’ils vivent dans un environnement urbain et que les nouveaux sons, les nouvelles personnes et les nouvelles activités les dépassent. Il est recommandé  aux propriétaires de chiens plus sensibles de chercher d’autres moyens d’occuper leur animal et de le maintenir en forme à l’intérieur, par exemple avec des puzzles alimentaires et des jeux d’entraînement. Ces moyens peuvent être intégrés à un plan de modification du comportement pour aider le chien à s’adapter progressivement à l’environnement extérieur, afin qu’il puisse finalement profiter des promenades avec son maître.

4 facteurs qui influencent la fréquence des promenades avec votre chien

Pour tirer le meilleur parti de chaque promenade avec votre chien, il y a quelques facteurs à prendre en compte avant de mettre la laisse et de partir. Bien qu’il s’agisse de directives générales, si vous avez des inquiétudes concernant votre animal en particulier, vous devez consulter votre vétérinaire.

1. L’âge

Pour les chiots, l’introduction d’une routine d’exercice est importante car elle contribue à créer une boucle émotionnelle positive. Comme vous vous appuyez ensuite sur leur endurance et leur croissance, vous pouvez augmenter progressivement la longueur et la durée des promenades à mesure qu’ils vieillissent. Apprendre à votre chiot à marcher en laisse et développer une routine cohérente est bénéfique pour vous deux.

A l’adolescence du chiot, lorsque votre chien a entre trois et neuf mois environ, vous devez tenir compte de l’énergie considérable de votre chien. Certains propriétaires essaient de compenser et d’épuiser leur chien en l’emmenant faire des promenades très longues ou très vigoureuses. Vous pouvez les promener pendant une longue période s’ils ont l’endurance et l’énergie nécessaires, mais faites-les marcher à leur propre rythme. Votre chien ne va pas se mettre à côté de vous et courir un 10 km sans faire de pause. Il est fortement recommandé d’éviter les mouvements répétitifs qui accompagnent la course jusqu’à ce que la croissance osseuse soit terminée. L’exercice extrêmement vigoureux chez les chiots est également lié à un risque accru de dysplasie du coude et de la hanche chez les chiens.

Il est également important de prêter attention aux signaux des chiens âgés, car il arrive un moment où ils n’ont plus la même endurance qu’avant. Il faut être conscient et reconnaître que leur désir de plaire va être très élevé, mais peut ignorer ce que leur corps physique essaie de leur dire. Il n’est pas inhabituel que la durée et la distance changent. Les chiens plus âgés ont souvent besoin de promenades plus courtes et plus fréquentes.

2. La taille

La taille peut être un facteur, surtout si vous avez un chien de grande race. Ces chiens ont plus de chances de développer des problèmes orthopédiques. Des études ont montré que si vous faites trop d’exercice à un jeune âge, cela peut augmenter le risque de développer des problèmes arthritiques plus tard dans la vie.

Vous ne devez pas supposer que les petits chiens ont besoin de plus petites promenades. C’est tout simplement faux. Ils sont peut-être plus fatigués, mais ils peuvent souvent aller aussi loin qu’un gros chien. Ils font simplement trois fois plus de pas, alors comprenez qu’ils sont probablement un peu plus fatigués par ce type d’exercice que ne le serait un chien de grande race.

3. Conditions de santé

Il existe plusieurs conditions de santé et environnementales qui peuvent rendre les promenades longues ou rapides difficiles pour les chiens. Voici quelques facteurs courants :

  • Paralysie laryngée ou maladie du larynx (qui entraîne un rétrécissement des voies respiratoires du chien)
  • Maladie de la chaleur
  • Le syndrome brachycéphale (qui donne aux races comme les bouledogues, les bouledogues français et les boxers des visages plats).
  • Conditions climatiques extrêmement chaudes pouvant entraîner un épuisement ou un coup de chaleur
  • Conditions météorologiques extrêmement froides pouvant entraîner une hypothermie ou des gelures

4. L’environnement domestique

Le besoin d’exercice d’un chien ne change pas en fonction de son environnement domestique, il s’agit simplement de savoir comment votre chien peut faire cet exercice. Certains propriétaires d’animaux de compagnie qui vivent dans un petit environnement urbain peuvent explorer d’autres possibilités, comme l’utilisation de tapis roulants ou la visite de parcs de natation, pour faire faire de l’exercice à leur chien. Les personnes qui vivent dans une grande maison, peuvent ouvrir la porte et laisser leur chien explorer. Dans un petit environnement, les propriétaires doivent faire preuve d’un peu plus de créativité et de réflexion sur la façon dont leurs chiens font de l’exercice.

Il est également judicieux de varier les parcours lors des promenades. Votre chien aimera voir de nouveaux paysages – et bien sûr sentir de nouvelles odeurs – si vous changez votre itinéraire de temps en temps. Et même si la promenade est routinière, il est important que vous, en tant que propriétaire du chien, soyez conscient de votre environnement à tout moment.

Même s’il est tentant de s’isoler ou de prendre un appel pendant la promenade, ce n’est pas toujours sûr. Vous devez être capable de surveiller votre environnement, et ne supposez pas que tous ceux que vous croisez doivent rencontrer votre chien. Soyez prêt à rapprocher votre chien de vous et à le récompenser lorsque vous voyez un autre promeneur de chiens, un cycliste ou une foule de personnes qui pourrait être envahissante pour votre chiot.

Assurez-vous d’avoir le bon équipement de promenade pour chiens

Un équipement de promenade approprié est également essentiel, et ce dont vous avez besoin dépend à nouveau de votre animal. Tenez compte de la taille de votre chien, de ses besoins physiques et de sa tendance à tirer lors des promenades.

1. Harnais

Recherchez un collier ou un harnais bien ajusté, qui n’a pas été mâchouillé ou endommagé de quelque façon que ce soit. Selon M. Loyer, vous devez également rechercher la bonne largeur du collier ou du harnais, car un tissu plus large disperse la pression sur une plus grande surface du corps de votre chien, ce qui peut être plus sûr et plus confortable, notamment pour les chiens plus grands ou plus forts.

2. Médaille d’identification

Il est également essentiel que la médaille d’identification de votre chien soit présente lors de la promenade. Certains propriétaires d’animaux souhaitent attacher le collier de leur chien au harnais à l’aide d’un clip ou d’un mousqueton séparé, au cas où il glisserait de l’un ou l’autre. C’est une excellente idée de faire micropucer votre chien, mais la micropuce ne remplace pas la médaille d’identité.

3. Laisse

Pour les laisses, choisissez avant tout une laisse que vous vous sentez à l’aise d’utiliser. Demandez-vous si elle glisse rapidement entre vos mains, est-ce que ça va faire mal ? Êtes-vous capable de la ramasser facilement pour ne pas vous emmêler si le chien change de direction ?

Les maîtres doivent se souvenir qu’un type de laisse approprié dans une situation donnée peut ne pas l’être dans d’autres. Par exemple, vous pouvez promener votre chien dans le parc avec une longue laisse pour qu’il puisse vagabonder, renifler et faire beaucoup d’exercice en toute sécurité. En revanche, si vous vous promenez dans un endroit bondé, chez le vétérinaire ou près d’une route très fréquentée, vous devrez utiliser une laisse plus courte pour que votre chien reste plus près de vous. Il existe plusieurs méthodes pour apprendre aux chiens à marcher sans tirer sur la laisse, mais il est important de se rappeler qu’aucune méthode ne fonctionne pour tous les chiens ou dans toutes les situations.

4. Sacs à déchets

N’oubliez pas les sacs à déchets, car les promenades font souvent travailler le tube digestif de votre chiot.

5. Des chaussures de marche confortables

Si vous êtes prêt à promener votre chien – il est recommandé d’avoir des chaussures confortables et pratiques – vous pouvez faire en sorte que chaque promenade soit merveilleuse.