Clicker – débutant

le clicker
clicker

Nous venons de découvrir le clicker, suite à une séance d’initiation avec Canissimo.

Cette méthode permet de renforcer l’apprentissage de certains comportements par le principe du « click / récompense ». On peut également l’utiliser pour faire des petits jeux de réflexions pour le chien comme le jeu du « propose » (voir la vidéo ci-dessous), où le chien doit proposer sans ordre de son maître des « figures ».

Pour les chiens plus avancés sur cette méthode, on peut faire du « shaping », on ne donne pas d’ordre, et via le clicker le chien doit trouver l’action que son maître veut qu’il réalise.

Il est recommandé de s’initier à cette méthode via un éducateur canin.

5 pensées sur “Clicker – débutant

  • août 7, 2010 à 7:04
    Permalink

    chouette ! Contente que Lily ait bien pris le coup !

  • septembre 25, 2010 à 1:03
    Permalink

    Le clicker parait souvent nébuleux quand on s’y met ! Alors je voulais préciser…

    1) On ne donne pas d’ordre au début, quand il y a un apprentissage du mouvement à faire : pourquoi dire le mot tant que le chien risque de l’associer à quelque chose de mal réalisé et flou ou inconnu pour lui au début ?

    En clicker, ensuite on parle au chien bien sûr !
    Et, une fois que le chien sait proposer, on lui apprend à ne réaliser que quand on lui demande bien sûr !

    Il y a beaucoup de confusion, en méthode clicker, entre les débuts de l’apprentissage et ce qu’on fait par la suite. Il faut aller au bout du processus, y compris jusqu’à pouvoir demander quelque chose à son chien alors qu’on a épuisé sa réserve de bouts de gruyère !!

    2) Le shaping :
    Il s’agit pour le chien de trouver des étapes, c’est ça le principal dans le shaping !
    Le but est de lui faire réaliser quelque chose de façon progressive et non tout de suite, parce que c’est trop dur pour le chien de trouver la bonne réponse du premier coup.
    (Donc il ne s’agit pas de trouver l’action sans que le maître lui donne d’ordre, ce qui était déjà le cas des exercices de « proposer des figures ».)
    Il s’agit donc de récompenser des actions qu’on trouve imparfaites (pour les améliorer après), ou bien de découper un apprentissage en étapes.

    Car bien sûr, si vous êtes trop exigeant et attendez que votre chien réalise quelque chose de complexe, il va se décourager si vous ne cliquez jamais et que vous attendez !

  • septembre 25, 2010 à 1:23
    Permalink

    Et je vous rajoute ce lien, vers un sujet qui s’intitule
    « Résultats de l’éducation avec un clicker »
    Vous y verrez des exemples dont certains avec photos, de ce qui est différent d’une autre méthode.

    http://www.canihome.com/dalc_fichiers/smf/index.php?topic=520.0

    Le clicker training est une méthode faisant partie de la grande famille des « apprentissages avec le renforcement positif ». Il est possible d’utiliser ce type de méthode même sans utiliser de clicker. D’ailleurs le clicker est une petite boite, ce n’est pas parce qu’on l’utilise qu’on pratique forcément la bonne méthode… Le clicker sert juste à annoncer au chien qu’il a gagné grâce à ce qu’il vient de faire. C’est la même méthode qui sert à dresser les dauphins, les orques et les animaux de cinéma. On peut aussi bien enseigner des actions fixes que donner de l’initiative à l’animal. C’est aussi la méthode d’apprentissage à laquelle les humains sont les plus réceptifs eux-mêmes !

  • septembre 25, 2010 à 3:48
    Permalink

    Merci Françoise pour les informations détaillées et le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :